Rencontre avec un OFNI...






Surprise en sortant "Vers un Monde sans Sida" de l'eau afin de le charger sur le cargo à Itajaï pour sa croisière retour vers Lorient La dérive et le safran du Multi 50 ont été cassés net dans leur partie basse.


Les navigateurs ne s'en sont pas rendu compte pendant la Transat Jacques Vabre, le choc avec un OFNI (objet flottant non identifié...), peut être avec un conteneur semi immergé, a dû se produire à grande vitesse dans de la mer agitée, quand dans ces conditions le bruit et les mouvements chaotiques du bateau peuvent masquer un choc de cette ampleur.



"Nous avions constaté de légères vibrations dans le safran et une cavitation du puits de dérive se produisant vers les 20 noeuds mais n'imaginions pas de tels dégâts. Le comportement du bateau n'a pas changé et n'avions pas constaté d'entée d'eau particulière du côté du puits de dérive ou du safran" nous confie Erik Nigon.

Le bateau sera contrôlé à son arrivée à Lorient afin de vérifier que la structure de la coque n'a pas été affectée par les chocs sur les appendices et rentrera en chantier d'hiver dans la foulée afin d'être préparé pour la Route du Rhum.

3 commentaires
 
 

Les Meilleurs Voeux du Voilier au Ruban Rouge



Bon Vent pour 2014
4 commentaires