Vers un monde sans SIDA impose son rythme sur le Trophée du Prt de Fécamp

Dans le second peloton, la bagarre a fait rage sur chacune des manches. Vers un Monde sans SIDA, qui a retrouvé son skipper Erik Nigon, après avoir été mené hier par Lalou Roucayrol, avait ce matin une armée de concurrents, l’écoute entre les dents : Nootka (Gilles Buekenhout) qui entend bien conserver son leadership dans le second peloton ; Groupe Martenat (Pascal Quintin) et Fondation pour l’Enfance (Pierre Antoine). Pourtant c’est Erik Nigon qui finit par imposer son rythme dans les trois dernières manches.

Enfin, à quelques longueurs, le troisième groupe composé de Delirium (Hervé de Carlan) le plus familial de tous, PiR2 (Etienne Hochédé) le doyen de la flotte, Citoyens du Monde (JF Lilti) et Victorinox (Dany Monnier), de très loin le plus confortable, se sont livrés une belle bagarre.

http://tropheeduportdefecampmulti50.wordpress.com/2012/09/08/conditions-ideales-a-fecamp/
1 commentaire
 
 

Lalou Roucayrol, co-skipper de Vers un Monde sans SIDA sur le Trophée du Port de Fécamp a dit

« On était à égalité de points avec Fondation pour l’Enfance et on avait 2 points d’écart avec Nootka. On connaissait donc nos adversaires ! Nous avons été dans le bon timing sur le départ. Romaric, le tacticien, avait une bonne idée du plan d’eau. On a été perspicaces, on a poussé le bord de près, très loin à terre et on a profité d’un lift que les autres n’ont pas eu.Maintenant, je vais me consacrer à mon nouveau bateau qui sera mis à l’eau en décembre. L’assemblage a commencé. Nous avons la coque centrale et les bras, les flotteurs sont en cours. Nous serons là pour la prochaine saison. Il nous reste encore une petite partie du budget de fonctionnement à trouver ».

http://www.tropheeduportdefecampmulti50.fr/
1 commentaire
 
 

Erik Nigon (Vers un monde sans SIDA) a dit sur le Trophée du Port de Fécamp

/
"On a eu une collision avec Coach Académie. Ils n’ont pas lofé et ont touché notre flotteur avec leur étrave sur la ligne de départ. Il y a un peu de boulot mais cela ne nous empêchera pas de naviguer demain. Nous sommes contents de nous. Nous sommes à notre place, 5èmes sur les trois dernières manches. Ce bateau marche bien à partir de 8/10 nœuds. C’est une journée géniale, du soleil, un peu de vent. A bord, nous avons l’équipage de Lalou, notamment Romaric qui a participé au dessin de son nouveau bateau et Vincent avec qui je viens de faire la Transat Québec Saint-Malo"
http://tropheeduportdefecampmulti50.wordpress.com/2012/09/08/conditions-ideales-a-fecamp
2 commentaires