Les vacations radio dans ma pirogue à balancier c'est pas facile... Aujourd'hui j'ai compris un mot sur deux (et parfois moins) à cause du bruit de fond et comme ne vais pas faire répéter chaque question 3 fois de suite j'ai finis par répondre à ce que j'ai cru comprendre et j'imagine que ça peut être cocasse... désolé demain je mouille l'ancre pour la vacation au calme!

Bon parlons un peu de la vie à bord...

il n'y a pas de vie à bord! Ou plutôt c'est le grand n'importe quoi, pas d'heure pour dormir, manger ou se brosser les dents, toute une éducation reçue et si bien transmise passée par dessus bord... Il parait que sur une transat il faut prendre le rythme, moi au bout de 4 jours j'alterne des rythmes de moines et de David Getta et de manière aléatoire. En fait pour tout vous dire c'est pas moi qui décide. Le sommeil c'est quand le pilote automatique assure et que j'ai réussi à évacuer le stress de lui laisser la boutique à gérer sachant que sa capacité d'improvisation est limitée mais par contre depuis le départ il barre avec une régularité de métronome, je touche du bois. Par contre il n'y a que le mode vent réel qui marche car le multi ça n'avance pas tout droit c'est trop sensible aux changements de vent et ça s'arrête, peut être que je pourrais passer au mode Compas dans l'alizée établi... En attendant faut très souvent lever le nez du pouf pour rectifier l'angle afin de ne pas partir à pétaouchnoc (merci pour l'orthographe de ce mot que l'on écrit jamais). Mais bon bonnant malant je trouve que je dors pas mal, par petits bouts je pense que j'ai fait une heure ce midi dans une molle mais sinon c'est plutôt 10 à 30' à chaque fois. Faut dire qu'on n'a jamais l'esprit tranquille quand il y a un peu de vent, par exemple là maintenant il y a 16noeuds et je suis avec le fameux grand gennack et le bateau monte à 17nds et ben moi je monte voir...!!!

Y a pas de problème... le pilote gère mais on est 10° au dessus de la route et avec un way point à 602 milles ça fait des écarts à l'arrivée!

Bon donc sommeil c'est pas assez et pas structuré mais je n'ai pas l'impression d'être en gros manque ...

Coté nourriture je suis un peu patraque depuis le début avec les mouvements du canote et me suis nourri au Mer Calme... En fait là je viens de me faire un bout de saucisson (passionnant non cette lecture, vous m'écrirez ce que vous allez manger ce soir comme ça on construira une correspondance littéraire...) mais parfois c'est un Kit Kat ou des céréales ou un plat cuisiné, c'est en fonction de l'envie mais je me pousse un peu ce qui ne me ressemble pas... Je n'ai même pas fini les super salades de pâtes du départ c'est dire! Mais pas d'inquiétude la dessus dès que je serai plus serein je vais faire une descente au frigo

A part ça je n'ai pas regardé depuis ce matin 6h30 car suis déjà assez occupé avec mon bateau pour m'intéresser à celui des autres... mais j'espère que vous avez enregistré le classement : 4ème c'est bien la première fois que je suis bien placé sur une transat après les premiers 1000 milles de course et quand vous pensez à mon finish... et bien justement je vais continuer d'y penser et y aller molo, rester dans ce que je sais faire

Sur ce j'y retourne il y a quand même un petit peu d'air pour ma bestiole, bon appétit et bon sommeil

Erik et les rubans