Angoisse...

Carnet de bord du Mardi 29 Avril :

Je n'avais encore jamais connu de "crise d'angoisse" sur un bateau mais là je suis tout noué de l'intérieur et Cédric ne comprend plus très bien ce que je veux.
En fait, je sais ce que je veux et je le veux très fort, c'est arriver au plus vite à St Barth, le problème c'est par où passer?

Lire la suite

4 commentaires
 
 

Option Sud!

Lundi 23h

Nous avons donc décidé de prendre l'option sud, plus séduisante, mais aussi plus risquée et passons de longues heures à essayer de comprendre comment la météo va évoluer dans les prochains jours, car si les gars du Nord se demandent quand ils pourront tourner à gauche, nous on se demande quand on pourra tourner à droite et si possible avant de passer l'équateur!

Ce qui est sympa c'est qu'on a des copains avec nous dans cette option et on va pouvoir régater.

Nous somme à qq heures des canaries et il va nous falloir empanner afin de ne pas atterrir...
Comme nous avons déjà plus de 25 noeuds de vent (à fond sous grand spi!) on va éviter de passer entre les îles, car d'abord il y a un effet venturi qui booste le vent de 10 noeuds (c'est pas pour rien qu'il y a des spots de windsurf dans le coin) et ensuite le vent est tourbillonnant et très perturbé sous les îles pendant au moins 50 miles car elles sont très montagneuses les bougresses (2400m pour La Palma, 1950 pour Grand Canarie et 3718 pour Tenerife, suivez le guide SVP!).
Nous allons, comme pour Madère, passer de nuit donc il faudra y retourner car sur la carte ça à l'air sympa...
Les journées commencent à être tropicales et c'est crème solaire bob et manches longues pour moi... et vous c'est comment?? Par contre il y a une grosse humidité la nuit et on a toujours les polaires et cirées. Cette fraîcheur a été fatale à la plupart de nos passagers clandestins, mais je pense que quand des oiseaux migrateurs se posent sur un bateau c'est qu'ils ont perdu leur chef d'escadrille et qu'ils sont de toute manière mal partis. Les petits calamars s'entraînent toujours au saut en hauteur et on ramasse tous les matins, voila pour la rubrique nécrologique, ça c'est fait!

Je vais être bref ce soir car il y a du vent et faut être dessus ou en récup, donc je ferai plus long dans les prochains jours car ça va sans doute se calmer et sans doute trop...
Bonne journée, nous ça va aller...

Amitiés des canaries

Erik & Cédric
6 commentaires
 
 

Et vous, vous iriez où?

Nous allons enfin atteindre Madère cette nuit et avons un choix Cornélien à faire (ça me fait penser à vous dire qu'ici à bord c'est "Les Oiseaux", nous avons 22 Martinets (dont un agonisant) à bord qui veulent en permanence rentrer dans la cabine et c'est la guerre pour garder un espace à nous, il y en a en plus qui volent autour du bateau... on commence à angoisser). Ce choix c'est (en plus de pâtes chinoises ou pâtes panzani pou ce soir?) quelle route vers Saint Barth?

Nous avons chargé les fichiers météo pour les 10 prochains jours (même si seulement les 4 prochains jours sont fiables, on a au moins la tendance pour la suite) et seules 2 routes semblent possibles :

- Une route à l'W traversant la dorsale de bientôt feu l'anticyclone des Açores, puis attaquant une grosse dépression très sud qui va exploser l'anticyclone, et au moins la partie Nord des alizés. Au bout d'une dizaine de jour vers l'W, recherche d'un passage au vent bien orienté pour la traversée vers le sud dans des vents faibles et/ou contraires, car derrière la grosse dépression en place peut en naître une seconde ou l'anticyclone des Bermudes peut se reconstituer. ETA de cette route pas avant le 12 ou le 13 voire le 14 Mai (Radmila, tu peux commencer à prévenir mon chef que j'ai un doute sur ma participation à l'AXA Tech Board du 13...)

- Une route "touristique" au Sud pour aller chercher l'alizé profond au sud du 20ème parallèle en longeant les côtes africaines jusqu'aux îles du cap vert. Ça semble jouable, fiable sans doute pour la descente africaine mais quelle force d'alizés ensuite pour aller vers l'W? ETA vers le 14 Mai.

La route sud est une nouvelle option radicale et a peu de chance de marcher car elle est bcp plus longue en distance et si on devait se fier à la simulation de routage du jour nous aurions le 7 Mai encore 1400 miles à faire alors qu'au Nord ils auraient seulement 1050 miles restant. Il faudrait donc pour que l'option sud marche aller en moyenne 3 noeuds plus vite au Sud qu'au Nord pendant toute la dernière semaine. Par contre ça peut être l'option du siècle même si j'ai perdu l'habitude de rêver à une météo favorable depuis qq jours... mon fond optimiste me pousse toujours à y croire. Avantage du Sud, on reste sous spi, on va visiter les Canaries et les îles du cap vert et on peut attaquer la douche avec de l'eau de mer à bonne température dans 48h. Le risque c'est la force des alizés entre cap vert et St Barth et ça on ne le saura pas avant 4/5 jours. Si c'est très mou on peut se prendre 24 à 48h de plus... mais ça a un coté vacances dont je commence à avoir besoin...

Sur le papier la route W est plus rapide et sûre mais : presque tout le monde l'a prise et peu ou pas d'option pendant 10 jours donc intérêt sportif limité, on ne recollera pas. Avantage 80% de chances d'être plus rapide et on sera bien content d'arriver à St Barth sachant qu'on est parti avec 22 jours de vivre et qu'il va falloir les faire durer sans doute au moins 24. Autre inconvénient, il va falloir aller tirer des bords de près dans une dép qui peut être creuse. Est-ce que ce sera juste 15/20 noeuds cool ou 30/35 baston? Réponse dans une semaine.

Facile pour vous de savoir quelle option nous avons prise : la carto sur le site officiel, nous passons Porto Santo vers minuit donc Lundi matin vous verrez facilement notre choix.

Et nous lançons une nouveauté dès demain: posez toutes vos questions donnez tous vos commentaires, par Email à Fabienne qui nous fera une compilation par jour et on vous répond dans le carnet suivant.
Continuez d'échanger entre vous sur le blog.
On n'en est pas encore à la messagerie instantanée mais on progresse.
A demain, amitiés à tous, je vais relayer Poupou qui se bat avec les oiseaux envahisseurs.

Erik et Cédric
11 commentaires