Debout 6h30. Les préparateurs embauchent. Faire les sacs, débrancher les alim électriques, ranger l’anode, sortir les voiles, vérifier le spi, préparer un café.

7h30 le café-bar est ouvert. Du café soluble, une bouilloire, 2 tasses ; les équipages qui dorment encore dans les bateaux sortent comme les mouettes qui ont vue une seiche. Ambiance très sympa au ponton des « manouches ».

Denis se dévoue pour aller au PC course chercher la météo, la clé USB passe de coque en coque, on ferme le bar Axa atout cœur pour Aides. 8h on sort, pas de vent, direction Lorient au moteur sous le soleil.

14h30 le thermique rentre, c’est parti pour une banane devant Lorient.
Nous sommes 23eme au général provisoire, 2 bateaux sont prenables 5 et 6 points devant. On y croit.

Maintenant vous connaissez la suite.

Phiphi prend le départ, je reprends le manche pour le près, Phiphi saute sur la raquette pour l’envoi de spi, je fais mon tricot habituel avec le tangon, je pousse le stick à l’affalage pendant que Phiphi embraque, j’enquille le 2eme bord de près et ainsi de suite jusqu’à l’arrivé.
Et hop 11eme. Un travail de pro pour des amateurs.

On va saluer le patron, sa femme et le Stéphou venus nous suivre sur une vedette.
Direction le port. On n’a rien lâché
Les préparateurs sautent à bord, Pacôme et Phiphi sont eux aussi comme les pros. Arrivé au port on finit de ranger, on refait un peu la course mais pas trop.
Remise des prix, l’organisation cite uniquement le classement des 10 premiers (les 21 autres n’existent donc t’ils pas?)
En voiture, la course est bien finie.